Je n'avais pas du tout parlé de celui-là et comme je n'avais plus rien à lire, j'ai emprunté ce livre à ma mère qui venait de le recevoir par amazon...

"«Le soleil se levait à peine quand Hermès sortit du ventre de sa mère. Il s'étira, bâilla et sauta aussitôt sur ses pieds. Puis il courut à l'entrée de la grotte où il venait de naître pour admirer le monde. "Comme c'est beau !" murmura-t-il.» C'est par ces mots que débute Le feuilleton d'Hermès, jeune dieu de la mythologie grecque qui découvre le monde à la manière d'un enfant. Ce livre, animé du souffle des mythes fondateurs, nous convie à une lecture vagabonde : celle par laquelle nous suivons les mille et un rebondissements d'une histoire dont notre héros est le fil conducteur. Renouant avec l'oralité des premiers récits, cette histoire peut être lue à voix haute, et partagée en famille ou en classe. Mise à la portée de tous, elle offre des réponses, souvent fabuleuses, aux questions que chaque être humain se pose. Elle se veut promesse de rencontres, d'écoute et de dialogue entre petits et grands."

Le feuilleton d'HermèsTout d'abord, j'ai été surprise par la présentation du récit. En effet, celui-ci se présente sous la forme d'épisodes, au nombre de cent, qui peuvent représenter cent jours (pour l'utilisation avec une classe par exemple). J'avais déjà lu de nombreuses fois des récits sur la mythologie grecque et je n'ai rien appris en lisant ce livre mais je conçois parfaitement qu'il soit utilisé dans une classe par des élèves. Le choix de l'auteur a été de raconter la naissance d'Hermès et ensuite de raconter son enfance, et au fur et à mesure des épisodes, sa sagesse qui se forme ; on le quitte quand il devient l'arrière-grand-père d'Odysseus (Ulysse). Le livre ne raconte donc pas La guerre de Troie et L'Odyssée ; je trouve que ce choix de l'auteur nous fait donc un peu perdre des événements au fil de l'histoire, peut-être pour que le récit gagne en simplicité. Pour moi, ça ne peut être "la mythologie grecque en cent épisodes" car il manque trop d'éléments. J'ai appris récemment qu'il existait une suite Le feuilleton de Thésée qui complète peut-être ces manques. Il y a un autre point négatif que je voulais évoquer : il s'agit de l'implication du dieu Hermès partout. Là aussi je suppose qu'il s'agit d'un choix de l'auteur de vouloir faire d'Hermès le fil conducteur du récit et donc de l'insérer à l'intérieur des épisodes parfois en modifiant un peu les faits (si on peut parler de faits pour la mythologie).

Maintenant, je vais parler des points positifs. J'ai bien aimé ce livre malgré ses défauts cités plus haut car je l'ai trouvé clair, suffisamment détaillé sans trop aller dans l'excès et intéressant (bien que je connaissais déjà les événements racontés auparavant). Comme le souligne le quatrième de couverture, il est idéal pour lire en classe ou en famille.

Vous l'aurez compris je pense, ce ne sera pas un coup de coeur car il a beaucoup trop de défauts à mon goût pour qu'il soit parfait et donc je le classerai dans la catégorie des bonnes lectures mais sans plus.